Skip navigation links (access key: Z)Bibliothèque et Archives Canada / Library and Archives CanadaSymbol of the Government of Canada
English - English version of this Web pageAccueil - Page principale du site Web institutionnelContactez-nous - Communiquez avec l'institutionAide - Renseignements sur la façon d'utiliser le site Web institutionnelRecherche - Recherche dans le site Web institutionnelecanada.gc.ca - Site Web du gouvernement du Canada

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Élément graphiqueÉlément graphique
Introduction
Seul au sommetLe chemin vers le pouvoir
À la tête du Canada
La vie privée
Les lendemains
Élément graphique
Profils
Discours
Commentaires
Élément graphique
Bannière : Premier parmi ses pairs : Le premier ministre dans la vie et la politique au Canada
Bannière : John Joseph Caldwell Abbott

Anecdote

Le troisième premier ministre du Canada était-il un traître?

Après le décès de Sir John A. Macdonald en 1891, John J.C. Abbott est devenu premier ministre du Canada. Quels scandales son passé cachait-il? En 1849, Abbott avait signé le manifeste en faveur de l'annexion aux États-Unis. Ce document avait été rédigé par un groupe d'hommes d'affaires montréalais qui étaient ruinés à cause de la récession et du retrait par la Grande-Bretagne des tarifs préférentiels pour les produits coloniaux. Les signataires de ce manifeste voulaient plus faire des pressions sur la Grande-Bretagne pour en obtenir des concessions commerciales et une aide économique que vraiment se joindre aux Américains. Comme d'autres entrepreneurs qui étaient devenus par la suite des personnalités importantes, Abbott a signé ce manifeste et l'a vite regretté. Il a reconnu plus tard que ce groupe n'avait pas plus l'intention d'obtenir l'annexion aux États-Unis qu'un enfant irritable qui frappe sa gouvernante n'a l'intention de l'assassiner.

Abbott a aussi été au centre du scandale du Pacifique. Il était un député conservateur et l'avocat du président de la Canadian Pacific Railway Company, qui a financé la campagne électorale des Conservateurs en échange d'un contrat pour la construction du chemin de fer transcontinental!


Source : Les premiers ministres du Canada, 1867-1994 : biographies et anecdotes, [Ottawa], Archives nationales du Canada, [1994], 40 p.

Abbott : page principale

Divulgation proactive