Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Par décret de l'exécutif

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

La rébellion de la rivière Rouge

Photo montrant les conseillers du gouvernement provisoire de la nation métisse, au Manitoba, en 1870

Photo montrant les conseillers du gouvernement provisoire de la nation métisse, au Manitoba, en 1870
Source

 

Carte intitulée MAP ILLUSTRATING THE RELATION OF THE PROPOSED RED RIVER VALLEY RAILWAY TO THE MANITOBA RAILWAY SYSTEM AND TO THE RED RIVER, publiée en 1887

« Map Illustrating the Relation of the Proposed Red River Valley Railway to the Manitoba Railway System and to the Red River », 1887
Source

Dans cette section :

Les terres entourant la rivière Rouge, dans les Territoires du Nord-Ouest, ont fait l'objet de nombreux décrets du Conseil après que le gouvernement canadien les eut acquises de la Compagnie de la Baie d'Hudson. La transaction conclue vers la fin de 1869 a donné lieu au soulèvement des Métis qui occupaient ces terres, soulèvement provoqué par le fait qu'ils n'avaient pas été consultés à propos de l'entente. Dirigés par Louis Riel (1844-1885), les Métis ont empêché le nouveau lieutenant-gouverneur d'entrer sur le territoire et ont par la suite occupé Upper Fort Garry (qui allait devenir Winnipeg), où ils ont installé le siège de leur gouvernement provisoire. Les négociations qui ont suivi ont mené à la création d'une nouvelle province canadienne, le Manitoba. Les décrets de cette période, qui font mention par euphémisme de « perturbations » ou de « difficultés » de la rivière Rouge, révèlent les démarches du gouvernement canadien en vue de développer l'infrastructure civile et commerciale des colonies de la rivière Rouge. On y trouve aussi de nombreux détails concernant la réaction militaire au soulèvement de Riel. La question du jugement réservé à Riel et à ses associés a fait l'objet de controverses pendant de nombreuses années après la fin de la rébellion.